Nos missions

Pionnier de l’éducation au goût en France, l’Institut du Goût est une association loi 1901 fondée par Patrick Mac Leod (Directeur du Laboratoire de neurobiologie sensorielle de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes) et Jacques Puisais (Directeur du Laboratoire Départemental d’Analyses de Tours).

Depuis son origine, les missions de l’Institut du Goût sont de :

Les activités de l’Institut du Goût se répartissent entre :

L’équipe de l’Institut du Goût

Natacha Polony, présidente Institut du Goût

Natacha Polony

Journaliste spécialisée dans les questions éducatives et sociétales, passionnée par la pédagogie des Classes du Goût, Natacha Polony devient Présidente de l’Institut du Goût en 2018.


Patrice van Ackere, vice-président Institut du Goût

Patrice van Ackere

Ancien élève de l’ENA, membre de jurys culinaires et auteur de plusieurs ouvrages dédiés à la gastronomie, Patrice van Ackere occupe à la fois la fonction de Vice-Président et celle de Trésorier de l’Institut du Goût.


Périco Légasse, secrétaire Institut du Goût

Périco Légasse

Journaliste et critique gastronomique, très engagé sur les questions de consommation, Périco Légasse rejoint l’Institut du Goût en 2015 en tant que Secrétaire.


Nathalie Politzer, chargée de projets Institut du Goût

Nathalie Politzer

Ingénieur agronome de formation, Nathalie Politzer est Directrice des projets et des formations de l’Institut du Goût.

Jacques Puisais, vice-président de l'Institut du Goût

Et bien sûr, Jacques Puisais (1927-2020), dont les idées restent vivement présentes dans le travail de l’Institut du Goût.

Scientifique, gastronome, philosophe et humaniste, Jacques Puisais avait fondé les Classes du Goût en 1974. Ce philosophe du goût avait compris avant tout le monde l’importance fondamentale de ce que nous mangeons.
La traçabilité, les circuits courts, la lutte contre l’industrialisation de l’agriculture, tout cela était présent dans ses réflexions depuis les années 1970, articulé autour d’une pensée profondément humaniste. Jacques Puisais a passé sa vie, en fondant l’Institut du Goût, à concevoir une pédagogie pour réapprendre aux enfants à goûter, à nommer leurs sensations et à s’émanciper des goûts « préfabriqués ».